08/10/2013

Des résultats en diminution pour la collecte de sang

don du sang.jpgMédecins, infirmières de l’Etablissement Français du Sang et bénévoles de l’Amicale ont assuré le bon déroulement de la collecte du 2 octobre à la salle polyvalente.

39 donneurs (dont 2 nouveaux) se sont présentés et ont tendu le bras vers la santé des malades. Un chiffre en nette régression par rapport à la précédente collecte que les organisateurs espèrent améliorer au plus vite. Ils adressent de sincères remerciements aux personnes qui se sont présentées.

08:15 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

28/09/2013

Collecte de sang

don du sang.png

Une collecte de sang est organisée le mercredi 2 octobre 2013 de 16h00 à 20h00 Salle polyvalente

08:15 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

11/09/2013

Communiqué de presse des Associations de Paralysés de France (APF)

 

L’APF salue l’avancée vers une école inclusive

couv+ensembleok.jpgL’Association des paralysés de France (APF) se félicite de l’annonce du gouvernement de proposer un CDI aux auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui auront accompagné des élèves en situation de handicap durant 6 ans sous le statut d’assistant d’éducation. L’APF a toujours souhaité que les AVS soient placés sous la responsabilité de l’État et non sous la responsabilité des associations.

L’association salue également la reconnaissance des spécificités liées à l’accompagnement des élèves en situation de handicap par la création d’un diplôme d’État, mais aussi l’engagement d’inscrire dans la formation de tous les futurs enseignants un module obligatoire concernant la prise en compte des besoins spécifiques des élèves en situation de handicap.

Ces décisions marquent un tournant dans la politique du handicap et dénotent d’une volonté de mettre en place un système éducatif inclusif.

Enfin, l’APF salue la concertation de qualité et le travail commun engagé entre les ministères et les associations sur ce sujet et espère que celui-ci se poursuivra afin de répondre, ensemble, aux questions soulevées par ces annonces.

 

08:25 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

02/08/2013

Festival "Hisse et oh !"

«  La plus grande des défaites est celle de refuser le combat »

 

Festival Hisse et Oh!.jpg

 Cette maxime est à la une quotidienne de l’association MUCOVIE66 qui mène une grande bataille contre la mucoviscidose, maladie qui touche près de 6 000 personnes en France.

 

Le mardi 6 août à 19h sur le port de Port-Vendres, le Festival « Hisse et Oh ! » servira pour  l’association à collecter des fonds et faire avancer la recherche ;

L’ensemble des recettes des bodégas, de la paëlla et des grillades proposées sera versé à son profit.

 

L’entrée pour le spectacle est  gratuite, au programme :

  • Participation de la bande « Els Companys »
  • Les Chevaliers du Fiel
  • Flamenco
  • Los Chungui
  • Pat Dyas
  • DJ Etienne MU.KA

Festival animé par Philippe ANGLADE

14/06/2013

Journée Mondiale du Don du Sang

don-du-sang.jpgTantôt appelée Journée Mondiale des donneurs de sang, tantôt Journée mondiale du don de sang, elle a pour objectif de sensibiliser les populations aux enjeux des dons de sang.

Dans le monde, huit personnes sur dix n'ont pas accès à la sécurité transfusionnelle.

Le monde a besoin de sang neuf

Grâce aux dons de sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Mais la possibilité de recevoir une transfusion de sang, qu'elle soit sécurisée ou non, varie énormément d'un pays à l'autre. Les besoins de 18 % de la population mondiale monopolisent 60 % de l'offre mondiale, ce qui laisse les 82 % restant sans couverture satisfaisante.

La Journée mondiale du don de sang est à la fois une journée de réflexion et l'occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et réguliers dans le monde. Tout le monde ou presque peut aider à sauver des vies, soit en devenant un donneur régulier soit, si c'est impossible pour des raisons médicales, en apportant une aide bénévole les jours de collecte du sang.

Comme le reconnaît le Dr LEE Jong-wook, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) : "La sécurité transfusionnelle est un besoin fondamental dans les systèmes de santé de tous les pays. Les 192 États Membres ont récemment convenu de célébrer officiellement chaque année la Journée mondiale du don de sang. On contribuera ainsi à sensibiliser les populations au besoin permanent d'avoir du sang sécurisé et des donneurs sûrs."

L'OMS et d'autres organisations ont préconisé des stratégies claires pour développer l'accès universel à la sécurité transfusionnelle. Celles-ci reposent sur la promotion du don de sang régulier, volontaire et non rémunéré et sur la coordination nationale des services de transfusion sanguine.

Des dons volontaires, non rémunerés et sécurisés

Des progrés ont été enregistrés sur la question de la sécurité. Pourtant, il reste encore bien des efforts à accomplir à l'échelle mondiale. Jusqu'à présent, seuls 40 pays ont mis en place un système basé exclusivement sur le don de sang volontaire. Malgré certaines améliorations récentes dans ce domaine important, moins de 30 % des pays ont un service de transfusion coordonné au niveau national. Trop de pays, y compris parmi les pays émergents, continuent de dépendre des dons de compensation (c'est-à-dire des dons faits par la famille du malade) ou des dons rémunérés.

Le sang contaminé par le VIH continue d'être à l'origine d'environ 5 % des infections à VIH en Afrique. Alors que dans de nombreux pays, on pratique de plus en plus de tests pour sécuriser le sang, la plupart des pays en développement ne recherchent ni le VIH, ni l'hépatite B ou C. Chaque année, six millions de recherches d'infections qui auraient dû être pratiquées ne sont pas effectuées.

La Journée mondiale du don de sang rend hommage à tous ceux qui ont permis directement de sauver ou d'améliorer la vie de millions de patients en donnant régulièrement et volontairement leur sang. C'est aussi une demande pressante faite à tous les pays du monde pour qu'ils valorisent les donneurs sûrs et ne ménagent aucun effort pour garantir la sécurité transfusionnelle et ainsi sauvegarder la vie des patients.

Quatre organisations internationales travaillant à promouvoir les dons de sang volontaires et non rémunérés pour assurer la sécurité transfusionnelle, parrainent la Journée mondiale du don de sang : l'Organisation mondiale de la Santé, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang et la Société internationale de transfusion sanguine. Cette année, les principaux événements sont organisés par le service national de transfusion d'Angleterre et du pays de Galles.

Vous souhaitez donner votre sang ?

Contactez directement l'établissement français du sang pour connaître le centre le plus proche de chez vous.

07:30 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

07/06/2013

ADMR:proximité et solidarité depuis 1945

la-formation-des-aides-soignantes-une-priorite-pour-m_314091_516x343.jpg

La formation des aides-soignantes, une priorité pour M. Guitard et F. Pelet

Face aux besoins et aux sociétés concurrentes, cette association évolue dans un véritable esprit de soutien au maintien à domicile.

Pour parler du rôle essentiel déployé par l'ADMR-SSIAD 66, Michel Guitard, directeur de la fédération départementale ADMR qui recense 23 entités associatives en milieu rural, dont six sur le territoire Albères-Côte-Vermeille ; et Françoise Pelet, nouvelle présidente bénévole du Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

 La vocation de l'ADMR, créée en 1945 a-t-elle changé ? Elle a évolué mais reste fidèle à ses origines. Nous sommes présents pour aider les familles, particulièrement dans le maintien à domicile afin d'éviter les placements douloureux. Notre mission porte aussi sur la responsabilisation des familles au cœur même de la structure.

La différence avec la concurrence, c'est que vous n'êtes pas une entreprise, mais une association de service ? Effectivement, l'idée, c'est de créer et de maintenir du lien social. Les intervenants et les administratifs sont des salariés, tout l'encadrement est basé sur du bénévolat. Nous ne recherchons pas le profit. Depuis 1945, au moment de l'exode rural, nous tentons de combler les carences, d'ailleurs les aides familiales de l'époque sont devenues des travailleuses familiales, puis des aides ménagères et des auxiliaires de vie. Notre dispositif et nos services ont évolué et se sont adaptés aux réalités.

Comment sont fixés les coûts des interventions ? Les financeurs imposent des barèmes, nous cherchons d'autres ressources, de manière à aider les gens qui n'ont pas assez de revenus.

Vos prestations concernent diverses générations, certaines sont méconnues ? Le soutien, l'accompagnement à travers les aides ménagères (530 salariées) sont connus, mais nous apportons aussi l'aide aux jeunes familles par des techniciennes sociales et familiales, nous suivons 300 familles (généralement avec enfant) dans le département. S'ajoutent les auxiliaires de vie qui interviennent auprès d'une centaine de personnes (33 000 h d'aide), la téléalarme et les repas à domicile (sauf pour le Vallespir) qui concerne 220 bénéficiaires soit 32 500 repas à l'année !

 Quel message souhaitez-vous faire passer ? Nous voulons poursuivre notre vocation et animer ce milieu parfois un peu oublié. Nous menons des actions de proximité, de solidarité, dans un esprit d'équipe. Nous recherchons des aides-soignantes, des aides à domicile et même des bénévoles, afin de poursuivre cette mission, qui pour beaucoup de nos usagers, est devenue indispensable au quotidien.

Fédération départementale au 32 avenue du Maréchal Joffre, 66 690 Saint-André.

Tél. 04 68 89 32 60.

 

Le SSIAD c’est QUOI ?

Image (5).jpgDirigé par Françoise Pelet, ce Service de soins infirmiers à domicile est opérationnel sur les secteurs de Saint-Génis-des-Fontaines, la Côte Vermeille et Saint-Paul-de-Fenouillet. Sa capacité d'accueil est de 136 places. Les explications : "Le SSIAD a pour vocation d'éviter l'hospitalisation des personnes âgées lors d'une affection pouvant être traitée à domicile, mais aussi de favoriser le retour à la maison à la sortie d'une hospitalisation ; ou encore de retarder l'admission dans un service de long séjour. Il faut donc effectuer de la prévention, donner des soins continus et de qualité, tout en accompagnant la personne et son entourage dans la vie quotidienne". Depuis quelques semaines, le SSIAD dispose d'une équipe de soins Alzheimer, toujours sur les mêmes périmètres d'intervention (Saint-Genis, Côte Vermeille et St-Paul de Fenouillet). Les équipes sont mobiles, particulièrement formées et impliquées dans des projets personnalisés de qualité et d'accompagnement.

Contact : 06 83 99 04 31.

 

Texte et photos parus dans l'INDEP du 6 juin sous la signature de Véronique Parayre

 

21/05/2013

Collecte de Sang

DSC_0691.JPGMédecins,  infirmières de l’ Etablissement Français du Sang et bénévoles de l’Amicale ont assuré le bon déroulement de la collecte du 15 mai à la salle polyvalente. 50 donneurs ont tendu le bras vers la vie de malades.

Un bon succès pour les organisateurs qui remercient la générosité des personnes qui se sont manifestées.