14/10/2013

Journée Mondiale pour la normalisation

normalisation.jpgLe 14 octobre de chaque année, se déroule la journée mondiale de la normalisation, organisée par l'ISO (Organisation internationale de normalisation), la CEI (Commission électrotechnique internationale) et l'UIT (Union internationale des télécommunications). Cette journée est célébrée depuis 1970. Il s'agit de marquer le travail d'élaboration des normes et leur importance.
En effet, sans norme internationale commune, établie et reconnue, pas d'échange possible, quel que soit le domaine : l'informatique, les technologies de l'information et des télécommunications (TIC) ou le vaste domaine non-électronique (l'alimentaire, les services, l'énergie, les transports,...).
Pour ce qui est des TIC, des informations produites par les logiciels ou des réseaux informatiques, les normes sont à la base des interconnexions et des échanges. Et donc de l'interopérabilité. C'est ce qui figure entre autres dans les textes diffusés à l'occasion de cette journée (communiqué de presse et message des présidents).
Encore faut-il que ces normes soient des normes ouvertes, ce qui n'est pas seulement à souhaiter, mais qui est le moyen le plus sûr et le plus puissant, illustré par le réseau mondial Internet, dont on fête au travers du W3C les 10 ans de standards ouverts.
Interprétation très libre de cette journée : Si vous lisez ce texte grâce à un navigateur produit par une célèbre firme américaine dont le patron se prénomme Bill, cette journée est une journée de deuil !

13/10/2013

Simone Malé expose à la Galerie des Deux Clochers

DSC_0659.JPG

On connaît bien, dans notre village, Simone Malé, artiste peintre, qui nous rend régulièrement visite.

Elle participait dernièrement au Symposium de peinture et de sculpture organisé par les Lions de Saint Cyprien où elle a obtenu le 2ème prix de peinture . On se doit d'ailleurs de rappeler qu’en 2012, elle y  avait, en compagnie de José Manzanarès obtenu le 1er prix de sculpture.

Artiste de talent, ancienne élève des Beaux-Arts de Perpignan, elle présente aux cimaises de la galerie une exposition d’huiles sur toiles qui attache l’œil par l’harmonie des couleurs, le rendu des sentiments et les portraits, à l’essentiel, saisissent par l’émotion exprimée.

DSC_0661.JPGEn venant voir cette exposition, on s’arrêtera notamment devant une série de tableaux réalisés en autoportrait, véritables reflets de l’âme exprimés en   profondeur.

Quelques belles œuvres de sculpture exécutées en duo avec José Manzanares complètent cette très belle exposition.

A voir à la Galerie du Cloître du 5 au 31 octobre 2013.

Journée nationale de la sécurité routière

securite.jpgInscrite parmi les priorités gouvernementales, la lutte contre l’insécurité routière est une préoccupation quotidienne de la Préfecture de Police, en charge de cette mission dans la Capitale.

En effet, même si les accidents corporels de la circulation diminuent régulièrement, le bilan reste trop lourd et la barre des 4000 morts est difficile à franchir.

A Paris, en complément des actions de répression qui lui incombe, la Préfecture de Police s’implique, tout au long de l’année, dans des opérations destinées à sensibiliser le public au nécessaire respect des règles de sécurité routière.

12/10/2013

Journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles

risque-naturels.gifConsacré "journée internationale pour la prévention des catastrophes naturelles" par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) depuis 1990, le deuxième mercredi d’Octobre est consacré chaque année à la sensibilisation du public sur les différentes thématiques liées aux risques naturels, tremblements de terre, ouragans, ...
En France, plusieurs manifestations ou colloques sont organisées auxquels le Ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement, chargé de la politique de prévention des catastrophes naturelles, apporte son concours.
Quelques thèmes traités :

  • mieux connaître les risques naturels
  • les prendre en compte dans l’urbanisme et la construction
  • informer, prévenir, éduquer
  • atténuer les risques par des aménagements et travaux préventifs.

Cette journée permettra également de rappeler les enjeux de la Décennie internationale pour la prévention des catastrophes naturelles 1990-2000, lancée à l’initiative de l’ONU.

138 pays prennent part à cette action concertée, dont l’objectif est de prévenir les pertes en vies humaines, des dégâts matériels et des perturbations sociales et économiques provoqués par les séismes, les éruptions volcaniques, les tempêtes et cyclones, les feux de forêts, les inondations et les glissements de terrain...

La France apporte sa contribution en particulier en développant une coopération approfondie avec les Etats Caraïbes et les pays riverains de la Méditerranée.

11/10/2013

Journée Internationale des filles et Journée Mondiale des soins palliatifs

Journée Internationale des Filles

filles.jpgL’ONU reconnaît officiellement le 11 octobre comme étant la journée internationale des filles.

Because I’m a girl

C'est depuis 2007 que PLAN lutte contre les discriminations faites aux filles à travers le monde, qu'il s'agisse d'éducation, de travail, de violences ou de traditions familiales.

Et il aura tout de même fallu attendre 2012 pour que l’ONU décrète cette journée du 11 octobre comme première journée internationale des filles... Bien évidemment, cela n'est qu'un début et cette journée doit permettre une véritable prise de conscience au niveau de l’opinion publique internationale.

L'accès à l’éducation  (des filles ) est un instrument puissant et peut-être unique pour le développement et la lutte contre la pauvreté. En permettant un libre accès aux études secondaires, en levant les barrières sociales telles que les mariages précoces, les violences subies, les difficultés financières des familles, on entre enfin dans un cercle vertueux.

"La femme est l'avenir de l'homme"

Il serait difficile de ne pas rendre hommage au poète (et à toutes les femmes) quand il écrivait ce vers... (poème de Louis Aragon, chanté par Jean Ferrat)

 

Journée Mondiale des soins palliatifs

soins-palliatifs.jpgEn France, depuis juin 1999, la loi "vise à garantir l’accès aux soins palliatifs" à tout un chacun, sans condition de ressource, de milieu social, de lieu de résidence ou encore de maladie.

En pratique, ce droit semble loin d’être respecté de façon uniforme et repose d'une façon criante un débat éthique dont notre société ne pourra pas faire l'économie très longtemps.

Mourir dans la dignité ?

Ne nous trompons pas de débat... il ne s'agit pas ici de proposer une aide à mourir mais bel et bien des soins qui permettent aux personnes en fin de vie de terminer leur parcours dans la dignité, jusqu'à leur mort naturelle.

Nos comités d'éthiques, nos églises et nos partis politiques se sont légitimement emparés de cette question et il est intéressant de lire leurs écrits: ils en disent long sur leur vision du respect de la dignité de l'homme.

 

10/10/2013

Journée Mondiale pour la vue, de la Santé mentale, contre la peine de mort, journée nationale des DYS

Journée Mondiale pour la vue

vue.jpgQuatre-vingt pour cent de tous les cas de cécité sont évitables ou guérissables ; le droit à la vue peut et doit être mis en œuvre.

On estime à 180 millions le nombre des personnes qui souffrent d’une incapacité visuelle dans le monde. De 40 à 45 millions d’entre elles sont aveugles. On s’attend à ce que ces chiffres doublent d’ici à 2020, conséquence de l’accroissement démographique et du vieillissement des populations, aggravant encore une immense tragédie humaine, retardant le développement et déniant à de nombreuses personnes l’un de leurs droits fondamentaux.

La Journée mondiale de la vue est consacrée chaque année au problème de la cécité dans le monde ; elle vise à sensibiliser davantage l’opinion à la prévention et au traitement de la perte de l’acuité visuelle. Les manifestations, qui ont lieu appellent l’attention sur le droit à la vue. La journée est axée sur l’engagement des gouvernements à faciliter l’accès aux services de santé pour la prévention et le traitement des affections oculaires. Le droit au niveau de santé le plus élevé possible a notamment pour corollaire l’obligation d’assurer l’accès aux soins oculaires, et de réduire ainsi l’étendue de la cécité évitable

 

Journée Mondiale de la santé mentale

mental.jpgEn 2004, la Journée mondiale de la santé mentale mettait l'accent sur les liens entre santé mentale et santé physique. Les données dont on dispose aujourd'hui indiquent que les personnes atteintes de maladies mentales, et en particulier celles qui sont placées en établissement, présentent des taux de mortalité par cancer et par cardiopathie plus élevés que la population générale.

Il existe des interventions qui permettent de réduire la détresse physique et mentale des individus et les pertes qu'elle cause à la société. Pourtant, on constate qu'il subsiste une proportion importante de personnes atteintes de troubles mentaux qui ne bénéficient pas du traitement dont elles auraient besoin. Dans la Région européenne de l'OMS, on estime que 50% des personnes dépressives et 20% de celles atteintes de schizophrénie ne reçoivent pas de traitement médical.

"Sans santé mentale et sans bien-être, il n'y a pas de vraie santé"

C'est en réponse aux préoccupations suscitées dans tous les pays par le lourd tribut prélevé par les troubles mentaux et à l'urgence d'améliorer les politiques de prévention et de traitement qu'est organisée la Conférence ministérielle européenne de l'OMS sur la santé mentale.

Cette conférence témoigne de la volonté des pays de s'inspirer des nombreux exemples existants de bonnes pratiques. Ceux-ci prouvent qu'il est possible de promouvoir la santé mentale et de prévenir ou de traiter efficacement la morbidité mentale.

Relever les défis, trouver des solutions

Mettre en place des systèmes de soins complets et efficaces, promouvoir la santé mentale de la population, faire en sorte que le personnel ait les capacités requises, et donner aux utilisateurs de services de santé mentale et à leur famille les moyens de se prendre en charge. Les états devraient adopter un plan d'action, qui soulignerait l'importance fondamentale de la santé mentale pour la qualité de vie.

 

Journée Mondiale contre la peine de mort

execution.jpgLe 10 octobre 2003 était organisée la première Journée mondiale contre la peine de mort, à l'initiative d'une série d'organisations fédérées sous la coupole "Coalition mondiale contre la peine de mort", elle regroupe des ONG, des associations de juristes, des syndicats, des collectivités locales et toutes sortes d'organisations attachés à la lutte contre la peine de mort et désirant unir leurs efforts de lobbying et d'action sur le plan international.

Dans plus de 45 pays seront organisés des expositions, débats et autres activités. Entre 60 et 70 pays, principalement des régimes autoritaires, continuent d'exécuter régulièrement des condamnés à mort, a rappelé Michel Taube, de l'association Ensemble contre la peine de mort.

Lutter dans le monde entier

La Chine est de loin le plus important, avec entre 1000 et 3000 exécutions annuelles, suivie par l'Arabie Saoudite et l'Iran. Les Etats-Unis et le Japon sont les deux seuls pays démocratiques à continuer d'appliquer cette sanction. A l'opposé, l'Europe et l'Amérique latine ont presque intégralement banni la peine de mort. M. Taube a exprimé son soutien à l'approche diplomatique de l'Union Européenne pour promouvoir la suppression de la peine de mort au niveau mondial, s'opposant à une politique de sanctions, par exemple commerciales.

 

Journée nationale des DYS

dys.gifDyslexiques, dysphasiques, dyspraxiques, dysorthographiques, dysgraphiques, dyscalculiques, voici quelques exemples de DYS... ils ont désormais leur journée nationale, organisée le 10 octobre.
Les objectifs principaux de cette journée sont de favoriser

  • un repérage et un diagnostic précoces partout en France
  • un accompagnement, une prise en charge réellement adaptés
  • une meilleure connaissance des troubles dys

 

 

 

 

 

 

 

09/10/2013

Un bus avec 22 enfants à bord finit dans le fossé

Un car scolaire qui circulait sur la D2 a glissé sur le bas-côté, hier matin. L’accident n’a fait aucun blessé.

DSC_0657.JPGPlus de peur que de mal. L’alerte a été donnée, hier peu avant 10h30, auprès des secours par un témoin signalant la présence d’un bus renversé dans le bas-côté sur la départementale 2, reliant Laroque-des-Albères et Saint-Genis-des Fontaines.

Le car transportait 22 enfants, des élèves de l’école maternelle de Saint-Cyprien, et 8 adultes, enseignants et parents Accompagnants. Ils partaient pour une sortie scolaire dans les Albères, lorsqu’il a quitté la chaussée, pour une raison encore indéterminée, et a fini sa course dans un petit fossé, un mètre environ en contrebas.

Aucun blessé

Immédiatement, un important dispositif a été mis en place, mobilisant une trentaine de sapeurs-pompiers, les services du Samu, renforcés par quatre ambulances, deux fourgons et l’hélicoptère Dragon 66 de la sécurité civile au cas où il y aurait des urgences à traiter.

Or, à l’arrivée sur les lieux, aucun blessé n’était heureusement à déplorer. Les écoliers et leurs accompagnants, un peu choqués, ont été pris en charge par un autre bus qui effectuait le même déplacement et ont été raccompagnés jusqu’à leur établissement scolaire.

Les services de gendarmerie de la brigade de Saint-Genis se sont également rendus sur place et ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes et les circonstances exactes de cette sortie de route. Selon les premiers éléments, le bus roulait à une allure normale quand une voiture serait arrivée dans l’autre sens et se serait légèrement déportée de sa voie de circulation. Le car aurait alors mordu le bas-côté et, sur le sol meuble et humide, les roues ont glissé, se bloquant dans le fossé.

L’accident a perturbé le trafic qui a été interrompu durant une heure, le temps de procéder aux opérations de secours et à l’enlèvement du véhicule.

Texte paru dans l’INDEP du 9 octobre 2013 rubrique Faits Divers sous la signature de Laure Moysset. Photo Jacques Pelet.