29/10/2013

Autour du Cloître

Vendredi 1er novembre

   20h30 - Salle polyvalente - Le Cinémaginaire présente la Séance de cinéma

   « LE MAJORDOME » avec Forest Witaker -  Entrée : 5€

 

 Dimanche 3 novembre

VIDE JOUETS - de 9h à 13h - Place Jean Rolland et Boulodrome

Buvette et petite restauration sur place dont le bénéfice sera reversé au Téléthon

Organisé par la Municipalité et la Maïnada

26/10/2013

L'ADREP reconnue Association Locale d'Usagers Agréee

Créée en 2009, l’Association pour la Défense de la Ruralité de l’Environnement et du Patrimoine (ADREP)vient d’obtenir l’agrément préfectoral  « Association Locale d’Usagers Agréée »

            Son objectif statutaire est de conserver, entretenir, améliorer et valoriser le cadre de vie du  village. l’ADREP compte à ce jour 126 adhérents et plus de 500 sympathisants.

 DSC_0711.JPGSon Président, Pierre FONTANA, a aujourd’hui des raisons de se réjouir de cette reconnaissance d’intérêt général. "Monsieur le Maire n’a jamais souhaité  rencontrer notre association pour nous présenter et nous associer à ses projets d’urbanisme dans le village. Une seule réunion imposée par le commissaire enquêteur dans ses conclusions de l’enquête publique en marge du projet de ZAC a pu être organisée en plus de 4 ans. Cette position va à l’encontre de l’intérêt des habitants et  l’agrément obtenu en juin 2013 rend notre démarche légitime, tout comme la décision du Tribunal Administratif de Montpellier qui, à notre demande, a rejeté ce projet de ZAC. Cet agrément ouvre droit de regard à l’ADREP sur les dossiers d’urbanisme et nous conforte dans notre démarche environnementale pour laquelle nous suivons de très près les dossiers sur les antennes relais, la qualité de l’eau potable et la réhabilitation des décharges. Tout cela  pour le bien-être de tous les habitants, et c’est bien ma satisfaction. A ce jour, nous n’avons toujours aucune réponse du Maire à notre demande pour nous associer aux projets d’urbanisme et nous inscrire sur la liste des associations du village. »

 En conclusion Pierre FONTANA Président de l’ADREP se projetant sur le devenir du village évoque en ces termes les projets sur la commune en cours et à venir:

« Sur la création d’une salle polyvalente omnisports à ST GENIS ? l’ADREP ne peut que soutenir ce  projet à intérêt intercommunautaire et attendu par les habitants du village, sauf que son implantation  est prévue dans une zone habitée en développement et dans le périmètre du cloître protégé par les Bâtiments de France. La décision du lieu de son implantation a été prise de façon unilatérale et sans concertation, ni avec les riverains, ni avec les associations et encore moins celle concernée par la défense du patrimoine.

Sur le projet de l’actuelle mairie dont personne ne sait s’il s’agit d’extension de  rénovation ou de construction, des fonds importants ont été votés en conseil municipal au titre de frais d’études, de devis et autres. Il n’a jamais été une seule fois débattu ni en réunion publique  ni concerté même pour avis ou information avec les habitants ou les associations du village.  Quant au dernier aménagement de salles pour les associations, aucune association n’a été consultée ! 

 A suivre …

Vous pouvez d’ailleurs suivre nos engagements sur notre site : adrepstgenis (sur google)

 Prérogatives des ASSOCIATIONS LOCALES d’USAGERS AGREEES

Art L 121-5 : Les ALUA sont consultées à leur demande pour l’élaboration des SCOT, des schémas de secteur et des PLU ; Elles ont accès à ces projets de planification dans les  conditions prévues à l’article 4 de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée, portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public et diverses dispositions d’ordre administratif, social et fiscal.

Art L121-6 : les ALEUA peuvent demander à être entendues par la commission de conciliation en matière d’élaboration des SCOT, des schémas de secteurs, des PLU et des cartes communales.

 

25/10/2013

Sardanes, châtaignes et vin nouveau

DSC_0702.JPGLes châtaignes bien grillées par les maitres rôtisseurs du village Joachim et Daniel ont permis à la population de se retrouver sur la place de la République. DSC_0700.JPGLes Goigs Tradicionals, le Foment et la municipalité sont à remercier de ce moment de partage fait dans la tradition catalane autour de quelques sardanes.

18/10/2013

Défi réussi par l'ONG HAMAP : le financement d'une année scolaire pour des enfants du Burkina Faso est assuré

DSC_0693.JPG

Grace à la solidarité des chorales OSMOSE et CANTA CANTA qui ont offert un concert à l’ONG, une somme de 1 500 euros a été récoltée et permettra d’assurer le salaire d’un instituteur pendant une année scolaire.

 Outre l’aspect solidaire qui témoigne d’une grande générosité, il convient de féliciter les chœurs pour la grande qualité du concert qu’ils ont produit dans l’église Saint-Michel.

En ouverture, sous la direction de Germinal Monge et l’accompagnement à la guitare de Dany Campus les choristes de Canta Canta ont chanté un programme varié, catalan et contemporain qui a séduit le public.

C’est le chœur Osmose, sa chef de chœur Aline Rico et l’accompagnement piano de Clarisse Varihl qui a assuré la seconde partie du concert avec l’interprétation d’extraits de la Messa de Gloria de Puccini et du Gloria de Vivaldi ovationnés par l’assistance de mélomanes présents.

Le chant des Ocells chanté en commun a scellé une très forte communion des chorales en rapport avec celle démontrée par leur générosité.

Karin Lobjoit, présidente des Amis de Catalogne de l’ONG Hamap et initiatrice de cette soirée, a longuement et chaleureusement remercié, en son nom personnel mais aussi celui  des enfants de l’école de Tanghin, les chorales et le public qui ont répondu à son appel.

17/10/2013

Castanyada et Fête du Vin Nouveau

DSC_0463 (2).JPG

Castanyada et Fête du Vin Nouveau

Samedi 19 octobre à 16h00 Place de la République

 Organisé par Els Goigs Tradicionals,

le Foment Sant Genis Sardanista

et la municipalité.

09/10/2013

Un bus avec 22 enfants à bord finit dans le fossé

Un car scolaire qui circulait sur la D2 a glissé sur le bas-côté, hier matin. L’accident n’a fait aucun blessé.

DSC_0657.JPGPlus de peur que de mal. L’alerte a été donnée, hier peu avant 10h30, auprès des secours par un témoin signalant la présence d’un bus renversé dans le bas-côté sur la départementale 2, reliant Laroque-des-Albères et Saint-Genis-des Fontaines.

Le car transportait 22 enfants, des élèves de l’école maternelle de Saint-Cyprien, et 8 adultes, enseignants et parents Accompagnants. Ils partaient pour une sortie scolaire dans les Albères, lorsqu’il a quitté la chaussée, pour une raison encore indéterminée, et a fini sa course dans un petit fossé, un mètre environ en contrebas.

Aucun blessé

Immédiatement, un important dispositif a été mis en place, mobilisant une trentaine de sapeurs-pompiers, les services du Samu, renforcés par quatre ambulances, deux fourgons et l’hélicoptère Dragon 66 de la sécurité civile au cas où il y aurait des urgences à traiter.

Or, à l’arrivée sur les lieux, aucun blessé n’était heureusement à déplorer. Les écoliers et leurs accompagnants, un peu choqués, ont été pris en charge par un autre bus qui effectuait le même déplacement et ont été raccompagnés jusqu’à leur établissement scolaire.

Les services de gendarmerie de la brigade de Saint-Genis se sont également rendus sur place et ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes et les circonstances exactes de cette sortie de route. Selon les premiers éléments, le bus roulait à une allure normale quand une voiture serait arrivée dans l’autre sens et se serait légèrement déportée de sa voie de circulation. Le car aurait alors mordu le bas-côté et, sur le sol meuble et humide, les roues ont glissé, se bloquant dans le fossé.

L’accident a perturbé le trafic qui a été interrompu durant une heure, le temps de procéder aux opérations de secours et à l’enlèvement du véhicule.

Texte paru dans l’INDEP du 9 octobre 2013 rubrique Faits Divers sous la signature de Laure Moysset. Photo Jacques Pelet.

07/10/2013

La plaque commémorative de la "Place de la Sardane" dévoilée

DSC_0643.JPG

Cela fait près de dix ans que le précédent maire, Michel Berdaguer, malheureusement brutalement décédé, avait envisagé donner au rond-point situé près du château d’eau dans le centre du village le nom de « Place de la Sardane ».

C’est aujourd’hui réalisé à l’occasion de la Saint Michel, Saint Patron du village, et c’est une heureuse coïncidence.

DSC_0629.JPGPour l’occasion et à l’invitation de la Présidente du Foment Sant Genis Sardanista, Gaby Ducup de Saint Paul, un large public a tenu à manifester son attachement aux traditions locales et prouver ainsi son intégration au village. Comme elle l’a rappelé dans son allocution, notre village reste ancré à ses racines catalanes au travers de cette danse qu’est la sardane.

DSC_0636.JPGEn dévoilant la plaque commémorative avec le maire, Raymond Lopez, elle a souhaité qu’en passant devant elle, les personnes et notamment les plus jeunes, se souviennent de la nécessité de perpétuer la tradition de la sardane qui permet aux hommes et aux femmes de partager au son de la cobla, des moments d’émotion, de plaisir et de joie.

 Avant que quelques rondes soient dansées sur la musique des Casenoves présents à cette manifestation, la présidente a terminé par cette phrase : " Que vive donc la sardane et qu’elle continue grâce aux membres des Foments à se transmettre ! Et comme on le clame à la dernière note de la dernière sardane, lors des ballades : VISCA !"