07/05/2013

Journée mondiale de l'asthme, des orphelins du sida, de sensibilisation aux passages à niveau

ASTHME

asthme.jpgLa journée mondiale de l'asthme est organisée une fois par an à l'initiative de l'association Asthme et Allergies. Il s'agit d'une journée d'échanges et d'information réunissant professionnels de santé et asthmatiques.

Que vous soyez asthmatique, parent d'enfant asthmatique, que vous soyez médecin ou professionnel de santé, elle vous apporte informations et soutien: brochures gratuites, bande dessinée, journal, aide aux associations de patients.

L'asthme en France

Il y a 2,5 à 3 millions d'asthmatiques dont 1/4 d'enfants et d'adolescents. Encore 7 personnes par jour meurent d'asthme alors qu'on dispose de traitements extrêmement efficaces. Les spécialistes savent que presque tous ces décès seraient évités si l'asthme était dépisté et les traitements suivis.

 

ORPHELINS DU SIDA

sida.jpgToutes les 15 secondes, le SIDA tue un papa ou une maman. Le 7 mai, c'est la Journée Mondiale des Orphelins du Sida... En 2005, ils sont déjà plus de 15 millions.

Suite à la mort de leur fils au cours d’une mission héliportée au Mali Albina du Boisrouvray et Bruno Bagnoud fondent, en 1989, l’Association François-Xavier Bagnoud (AFXB) pour perpétuer l’idéal de compassion et de générosité qui guidait sa vie et poursuivre, dans des activités de développement, les missions de sauvetage qu’il pratiquait de son vivant.

La mission de l’AFXB est de lutter contre la pauvreté et le SIDA et de soutenir les orphelins et les enfants vulnérables que la pandémie laisse dans son sillage en militant pour leurs droits fondamentaux et en offrant un appui global aux familles et communautés qui les prennent en charge.

L’AFXB retisse les liens qui se sont brisés autour d’eux pour leur assurer un futur décent. En mettant en place des programmes de développement communautaire durable, elle renforce les capacités des familles et des collectivités dévastées par la pauvreté et le SIDA afin qu’elles soient en mesure d’élever leurs orphelins et enfants vulnérables.

L’AFXB milite pour que les responsables politiques considèrent ces enfants largués comme une priorité et que des mesures urgentes soient prises pour les intégrer dans notre société globale.

Leur prise en charge constitue un défi humanitaire, économique, sécuritaire et social majeur. L’objectif est de réinsérer dans leur société ces enfants vulnérables qui, privés de tout repère et d’amour, sont des proies faciles pour la délinquance, la prostitution, les conflits armés, le terrorisme ou la drogue.

Depuis sa création, l’AFXB est intervenue auprès de plus de 1 million 500 mille personnes dans 17 pays à travers le monde.

"Les orphelins du SIDA, ainsi que tous les enfants affectés et/ou infectés par le virus, sont parmi les enfants les plus vulnérables de la planète. Ils sont le reflet des millions d’orphelins d’autres causes et des millions d’enfants des rues, à la dérive de la civilisation." Albina du Boisrouvray

 

SENSIBILISATION AUX PASSAGES A NIVEAU

train.pngLa sécurité routière vue coté rail... Cette journée existe depuis 2009 à l'initiative de l’UIC, l'union international des chemins de fer. Le but de la journée est la sensibilisation du public et des différents acteurs des transports aux questions de sécurité posées par les passages à niveau.

 

Aux passages à niveau, priorité à la vie

L'UIC travaille aux côtés d’un grand nombre d'organisations du secteur routier dans le monde entier (et avec la Commission Européenne en Europe) afin de sensibiliser les usagers de la route et les piétons aux risques encourus aux passages à niveau et les inciter à modifier leurs comportements. La journée internationale 2012 a été suivie par plus de 40 pays.

Des statistiques inquiétantes

Trop de personnes trouvent la mort ou sont blessées chaque année lors d’accidents sur des passages à niveau. L'observation objective des faits montre qu'il ne s'agit que très rarement d'un problème ferroviaire, mais bien plus souvent d'un problème de comportement des autres usagers, piétons, motards, automobilistes, etc...

Il serait totalement illusoire de croire qu'on peut supprimer la totalité des passages à niveau, pour d'évidentes questions de coûts à répercuter sur les populations concernées. Par contre, le respect des règles de signalisation (et du Code de la route !) et la simple prudence permettraient de réduire de façon considérable le nombre d'accidents.

 

 

Les commentaires sont fermés.