14/03/2013

Journée nationale de l'audition

audition.jpgEn 2012, nous avons célébré la 15° Journée Mondiale de l'audition. Elle vise à sensibiliser le grand public à un vaste sujet de santé publique.

Nous reproduisons ci-dessous un témoignage tiré du site de l'association JNA (adresse du site en bas de page).

“Je vais commencer mon histoire par la fin pour me rassurer encore une fois moi-même : aujourd’hui je mène une vie normale, soulagé et heureux... Heureux car il y a un an, je croyais ma vie gâchée.
Gâchée tout simplement à cause d’un maudit sifflement dans mon crâne, qui m’empêchait totalement de dormir, avec les complications que cela entraîne : fatigue, dépression, peur de l’avenir, etc.
Ce sifflement, (j’apprendrai quelques jours après qu’il portait un nom :”acouphène”) est apparu suite à une soirée au bal de l’Elysée Montmartre à Paris. La musique n’y était pas forcément très forte (du moins c’est ce qu’on pense sur le moment !), toujours est-il que le lendemain j’avais des acouphènes. À partir de là commençait une quête
vaine : médecins, ORL, médicaments en tous genres...
Après 3 mois de grosse déprime, j’ai réussi à me passer de somnifère, et tout doucement, je retrouvais le chemin du sommeil malgré mes acouphènes toujours présents. J’arrivais à dormir 2 heures puis 3, puis 4, etc.
Avec le temps, ma perception de mes acouphènes avait changé ; ont-ils un peu diminué ou bien est-ce ma simple perception ? Je n’en sais rien, en tout cas, ils me gênaient de moins en moins. Jusqu’à aujourd’hui où je n’y fais quasiment plus attention.
Mes acouphènes sont de faible intensité comparés à d’autres, c’est sûrement pour cela que je m’y suis habitué.
Je me considère comme un petit miraculé car si ça se trouve, quelques petites minutes de plus dans cet enfer musical et...”
Témoignage de Sébastien - 17 ans

L’audition : un capital à protéger

Véritable sujet de Santé Publique, les problèmes d’audition concernent près de 5 millions de personnes en France. Ce chiffre est en constante
augmentation du fait de l’allongement de la durée de la vie. Cependant, les troubles de l’audition ne concernent pas seulement les seniors et les personnes âgées.

L’oreille des jeunes est aussi menacée par l’écoute de la musique amplifiée (baladeurs, concerts, discothèques...). Nombre d’entre eux sont ou seront concernés par des altérations parfois irréversibles de leur système auditif (cellules ciliées détruites).

Autre population concernée, les personnes exposées au bruit dans leur travail, et hélas le plus souvent sans protection, notamment dans des secteurs comme le BTP, l’industrie ou l’agriculture. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, la Journée Nationale de l’Audition veut attirer l’attention des Français et des Pouvoirs Publics, à travers des campagnes d’information et de prévention, afin que tout un chacun prenne enfin en compte son capital auditif.

Les commentaires sont fermés.