12/07/2012

Au revoir mon Général

C’est avec tristesse et émotion que le village a appris le décès du général  Jean-Luc Iacconi.
Militaire de haut rang, il laissera le souvenir d’un homme intègre dont la rigueur et l’autorité naturelle se dégageaient de son importante silhouette.
Comme tous ses interlocuteurs, ses amis appréciaient en lui son contact direct et les qualités morales toujours présentes dans ses propos.
Il aura marqué de son empreinte les commémorations du 90 ème anniversaire de 1918 comme porteur du projet de la commission mémoire au sein du conseil municipal qu’il aura abandonné  en cours de mandat n’ayant pu y trouver plénitude de ses attentes.
A Françoise son épouse, à ses enfants et petits enfants qu’il était si fier de promener dans le village,  nous adressons nos très sincères condoléances

                                                                

Commentaires

Théâtre
Jean Luc Iacconi, était un homme d'une culture vaste, partisan de la rigueur, il me laisse le souvenir d'un amoureux du théâtre, grâce à son action, notre village a vu se créer Le théâtre des Albères"
C'est grâce à lui, que j'ai découvert ce genre artistique, alors Merci pour tout ce que vous avez apporté à ceux qui ont croisé votre route
Madame Iacconi, dans la tragique épreuve que vous traversez, sachez que je prends part à votre douleur, je vous présente mes sincères condoléances
Sylvia

Écrit par : Sylvia | 12/07/2012

Je viens d'apprendre avec grande tristesse cette nouvelle, j'ai eu l'honneur et le plaisir de servir sous ses ordres au Premier Régiment d'infanterie à Sarrebourg, et je dois avouer que ce fut un de mes CDC qui m'a le plus marqué lors de ma carrière (34 ans), vous avez tout dit dans vos commentaires précédent, je ne l'oublierais pas, je suis triste et présente toutes condoléances à sa Famille.

Écrit par : dresch | 14/07/2012

A l'attention de dresch : étant l'épouse du général Iacconi, j'ai été très touchée par votre témoignage et aimerais en savoir plus sur vous. Vous pouvez m'écrire directement à mon adresse à Saint Génis des Fontaines.

Écrit par : Françoise IACCONI | 21/07/2012

Les commentaires sont fermés.