09/07/2012

Rencontre transfrontalière à Rabos d'Empordà et Sant Quirze de Colera

DSC_0725.JPG

Dimanche 1er juillet 2012, l'ASVAC a été associée à l'invitation  de la mairie de St Genis aux festivités estivales organisées par la municipalité de Rabos dans le cadre de rencontres transfrontalières, notamment liées à l'association des monastères côtés Nord et sud des Albères.

Parfaitement organisée par la municipalité de Rabos d’Emportà, cette journée a permis la découverte du village en cortège derrière les «  Grallers d’Espolla », la visite du monastère de « Sant Quirze de Colera, les Havaneres chantés par « Els Pescadores de Roses », sans oublier l’excellent riz à la catalane servi dans l’emprise du Monastère. Que tous les organisateurs en soient ici remerciés.

DSC_0735.JPGUn peu d'histoire sur Sant Quirze de Colera

Faisant suite à une première implantation carolingienne fin 8e début 9e siècles dont il reste quelques vestiges, particulièrement une crypte ; le monastère se développe début Xe siècle, après une donation du Comte Gausbert d'Empuries, et la basilique est consacrée une première fois en 935. De nouvelles transformations aux XIe et XIIe siècles entraînent une nouvelle consécration en 1123. Ce sont les absides sur un transept long, une nef triple contre laquelle subsistent les restes d'une galerie du cloître du Xe siècle et une nouvelle façade.

Un réfectoire (où nous fûmes reçus à déjeuner) sera rajouté au XIIIe ainsi que des fortifications et une nouvelle enceinte fortifiée au XIVe siècle.

La décadence commencera dès le XVe siècle.

De remarquables fresques du XIIe subsistent dans l'absidiole sud.

DSC_0740.JPGUn épisode rattache Sant Quirze de Colera à l'histoire de la monarchie française du XIIIe siècle. C'est en effet dans et autour du monastère que s'installa en 1285 l'armée de Philippe III le Hardi lors de sa campagne militaire malheureuse contre Pierre d'Aragon et avant son retour précipité par Panissars. Sant Quirze est d'ailleurs un des lieux possibles de sa mort.

 

Voir album photos colonne de droite

Les commentaires sont fermés.