10/06/2012

Sur la route des abbayes

Pour sa 2e édition, le festival des abbayes fera quatre étapes dans le département, conjuguant musique, architecture et vin.

 

DSC_0477.JPG

Image d'archives du concert de la première édition  donné à St Genis

 

Initié en 2011 par le trompettiste Bernard Soustrot, le festival des abbayes prend sa vitesse de croisière dès sa deuxième édition . De quatre concerts, un dans chaque département de la région, la manifestation passe à onze rendez-vous cette année.

Il y a 49 abbayes dans le Languedoc-Roussillon et pas un festival leur étant dédié. De plus, la région possède des vignobles merveilleux. Notre volonté est de mettre en valeur ces architectures du patrimoine et l’œnologie en les emballant dans l’écrin de soie de la musique », affirmait Bernard Soustrot lors de la conférence de presse au cloître de Saint-Genis.

Cette série de concerts est construite sur un programme d’œuvres du grand répertoire pour soliste et orchestre de cordes. Quelques soirées proposent d’autres configurations, orgue et trompette ou guitare et voix.

4 étapes dans les P.-O.

L’orchestre Les Cordes de France qui accompagne les solistes est formé de jeunes instrumentistes issus de conservatoires nationaux supérieurs et de grandes écoles de musiques.

C’est au cloître de Saint-Genis-des-Fontaines que débute cette route des abbayes. Ensuite, le festival fera une étape à l’abbaye Sainte-Marie d’Arles-sur-Tech puis à la cathédrale Sainte-Eulalie d’Elne et achèvera son périple régional à la cathédrale Saint-Jean de Perpignan.

Au cœur de l’été, dans la fraîcheur des abbayes, le vin et la musique seron les acteurs de moments de plaisir.

 Texte paru dans l’INDEP du samedi 9 juin  dans les colonnes Arts et Spectacles sous la signature  J.M.C.

Rens. : 04 68 35 22 97   festival-abbayeshotmail.fr

 

DSC_0480.JPG

 

Au cours de la présentation de cette deuxième édition du festival des abbayes, Bernard Soustrot a reçu officiellement des mains de Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, les insignes de Chevalier des Arts et Lettres.

 

 

Les concerts dans les P.-O.

Mardi 10 juillet. 19h église abbatiale Saint-Michel, Saint-Genis-des-Fontaines : les Cordes de France avec Bernard Soustrot.

Lundi 16 juillet. 19h30 abbaye Sainte-Marie d’Arles-sur-Tech, Jean Dekyndt (orgue) et Bernard Soustrot.

Mardi 24 juillet. 19h cathédrale Sainte-Eulalie à Elne, les Cordes de France ; en soistes, Guy Touvron et Bernard Soustrot (trompettes).

Vendredi 3 août 19h cathédrale Saint-Jean, Perpignan, clôture du festival avec le duo Jean Dekyndt (orgue) et Bernard Soustrot

 

Les commentaires sont fermés.